En ce qui concerne cette assurance VR

assurance auto

Si vous voulez vous épanouir complètement dans votre style de vie, sans avoir d’inquiétudes, soyez sur que votre autocaravane soit assuré comme il le faut.

Voila comment ça marche l’assurance véhicule récréatif :

Nous décrivons l’autocaravane comme étant un véhicule automoteur de camping qui comporte un habitacle aménagé en logement. Cet habitacle fait parti du véhicule et ne peut donc pas être détaché du tout. Il est toutefois à noter que les diverses lois provinciales pourraient éventuellement décrire une autocaravane différemment, il serait donc préférable pour vous de consulter la législation de votre province pour être certain que votre véhicule soit qualifié d’autocaravane et aussi prendre conscience de vos obligations.

Exactement comme pour une assurance auto, assur360.ca l’assurance véhicule récréatif est obligatoire, même si la loi fait certaines exceptions.

Parmi les protections obligatoires, nous pouvons citer l’assurance responsabilité civile des VR, qui sera nécessaire dans le cas où vous seriez l’auteur légal d’un accident corporel ou matériel produit par l’utilisation de votre motorisé, ainsi que la garantie indemnité d’accident (une indemnisation directe pour les dommages liés aux matériels et une garantie relative aux automobiles non-assurés) qui vous aidera pour les frais médicaux, la perte de revenu et pour d’autres protections, dépendant de la province où vous habiter. La province du Québec n’est pas concernée.


Vous avez aussi le droit d’acheter des protections facultatives pour votre véhicule récréatif de camping. Nous pouvons par exemple vous proposer la garantie accident sans collision ni versement, en d’autre terme, pour protéger votre véhicule du feu, du vol ou du vandalisme, il y a aussi la garantie d’assurance collision, qui couvrira les dégâts de votre autocaravane dans le cas où vous serez le responsable de l’accident qui a été causé par votre véhicule, nous pouvons assurer votre bateau aussi.

Comment obtenir cette protection d’assurance vr?

  • Vous possédez un permis de conduire pour véhicules de tourisme.
  • Vous n’utilisez votre véhicule récréatif que pour des fins récréatives, c’est-à-dire que vous ne vous en servez pas pour aller et revenir du travail, ni pour y habiter en permanence.Votre motorisé n’a pas été utilisée en dehors du Canada pendant plus de six mois.
  • Vous avez élu domicile au Québec, en Ontario, au Nunavut, dans les Territoires du Nord-Ouest, au Yukon, en Alberta ou dans une des provinces de l’Atlantique.
  • Votre autocaravane vaut moins de 1 000.000 $.


Pour avoir plus de détails sur les conditions à remplir, veuillez consulter un courtier d’assurance.

Les facteurs décisionnels pour le choix d’une assurance habitat

Préalablement à la mise en exergue des détails qui vous vous seront nécessaires pour choisir votre assurance habitation, il convient de définir le type de couverture dont elle vous fait profiter.

A l’inverse des idées reçues, la solution logement protège bien plus que votre appartement et/ou maison : elle vous permet aussi de protéger son contenu et les dépendances du logement contre les accidents dont vous êtes victime.

Il est tout aussi primordial de mentionner qu’elle possède une protection personnelle. Elle est de surcroît primordiale dans le cas des locataires.

On trouve un certain nombre de pré-requis pour bénéficier d’une assurance habitation de bonne facture.

Certaines options du contrat sont tout simplement indispensables. Par exemple, les prises en charge incendie, dégâts des eaux, phénomènes naturels et vol figurent dans tout bon contrat d’assurance habitation. Les catastrophes naturelles et technologiques sont tout le temps prises en charge.

Quant à la protection personnelle, qui vous protège dans le cas de accidents infligés à un tiers, elle est aussi systématique.

Des prises en charge décrites comme de complément peuvent se révéler primordiales pour le futur assuré : certaines s’adressent à des besoins précis de l’assuré et d’autres, comme la garantie tous risques immobiliers, octroient une couverture générale en supplément.

Les garanties sont en général groupées en bouquets par l’assureur. Ce procédé vous permet, de la même manière qu’en assurance automobile, de prendre un bouquet de garanties en adéquation avec votre profil. Vos désirs} ne sont pas forcément les mêmes suivant votre profil d’assuré : si vous êtes locataire, votre assurance habitation sera probablement mieux couvrante que si vous êtes propriétaire bailleur. De même, un étudiant n’est pas forcément en quête des mêmes garanties qu’un retraité.

Bien entendu, à ces garanties peuvent être rajoutées des options que vous choisissez (objets précieux, assurance télé,…).

En outre, la sélection d’une assurance appartement repose sur trois autres données : la couverture du patrimoine mobilier, la « hauteur » de franchise et le type d’indemnisation.

Le capital mobilier représente la valeur que vous donnez à la totalité de vos possessions mobilières. Dans le cas d’accident, vous serez indemnisé à hauteur du prix sélectionné. C’est par conséquent primordial de sélectionner un montant d’effets personnels adapté : si vous le choisissez trop bas, vous ne serez pas indemnisé suffisamment en cas de accident tandis que si vous le fixez à un niveau trop élevé, votre cotisation annuelle va être impactée.

Le degré de franchise, comme en assurance automobile, vous est laissé au choix : vous devrez fixer la juste proportion entre poids des cotisations et niveaux des franchises à payer en cas de dommages.

Enfin, vous devez prendre en considération le système de dédommagement : dans quelle mesure allez vous être indemnisé dans l’éventualité d’un dommage sur vos biens ? A quelle vitesse ?

La détermination du montant d’assurance automobile choisi votre tarif d’assurance automobile ?

assurance auto

Le calcul du prix que débourserez pour votre assurance est difficile. Sa formule comporte des critères hétéroclites qui ne sont pas tous pris en compte également par l’intégralité assureurs. Ainsi, le choix du procédé de pondération fournit aux assureurs l’opportunité de se différencier.

Par contre, l’immense majorité du secteur de l’assurance se construit autour d’une logique irrévocable : prime d’un contrat d’assurance doit être proportionnel au risque que représente l’assuré.

L’entière difficulté repose dans l’appréhension de ce risque : doit-on prendre en compte d’abord les aptitudes de conducteur de l’assuré ? Sa capacité de financement ? L’état du véhicule qu’il possède ?

Ci-dessous quelques bribes de réponse :

Premièrement il est impératif de séparer ce qu’on appelle le « prix pur » du tarif final qu’il vous sera intimé de débourser. La 1ère constitue le risque supposé d’accident du futur assuré : ce montant est déterminé par les statistiques (prix moyen d’un sinistre et fréquence des accidents).

A ce prix sont ajoutés une marge tampon pour parer à toute éventualité et des primes utiles pour rembourser les coûts de gestion. Enfin, l’assureur sélectionne une marge dépendant du profil qu’il aimerait attirer ou du segment sur lequel il souhaite se lancer : ces observations sont totalement stratégiques.

De manière générale, les économies que vous proposent les assureurs sont le résultat d’une diminution des coûts de gestion, qui sont les plus aisément réductibles dans ce processus.

Afin d’élaborer votre tarif d’assurance voiture, votre organisme assureur est en droit de requérir les renseignements ci-après :

– La description de votre auto : sa date de lancement sur le marché, son modèle, le nombre de chevaux fiscaux qu’elle présente et d’autres infos supplémentaires. Une automobile neuve est ainsi moins dangereux d’ennuis de fonctionnement qu’un véhicule ancien.
– Votre profil de conducteur :  »l’âge » de votre « papier rose », votre niveau de bonus/malus, vos précédents contrats d’assurance, votre date de naissance et si vous êtes un homme ou une femme. Les jeunes automobilistes sont a priori plus soumis aux accidents que les autres conducteurs.
– L’endroit où vous demeurez et le lieu où vous garez votre auto : une voiture située en extérieur au sein d’une ville de grande importance peut être davantage susceptible de subir des actes de vandalisme.
– L’utilisation que vous aurez du véhicule (calcul approximatif des trajets journaliers), votre kilométrage usuel.
– Pour finir, on peut solliciter des détails concernant votre situation professionnelle, si vous êtes propriétaire ou locataire,… Ces ressources pourront être utiles pour adapter le produit à votre profil.

Enfin, votre prime d’ assurance auto est déterminé sur une quantité conséquente de renseignements. Cependant, il ne doit pas constituer l’unique indicateur pour votre choix d’ assurance voiture. Un bon contrat est un contrat optimisé.